Bien que mal connues, les baleines ont de tout temps fasciné le monde des humains et alimenté de nombreux mythes et légendes.
       À la fois gigantesques et peureuses, monstrueuses et fascinantes, puissantes et agiles, les baleines sont à la base de nombreuses peurs originelles : le bien et le mal ; la mort et la renaissance ; le Dieu et le Diable. C'est tout un dualisme qui auréole ces grands poissons des mers. Un mélange de crainte et de vénération que l'on retrouve certes dans de nombreuses légendes mais également dans le symbolisme, les traditions ancestrales, les religions et même la littérature. Bref, de par son ignorance sur les cétacés, l'homme a durant des siècles développé un imaginaire collectif aussi divers que varié ...

       Dès la préhistoire, les baleines ont côtoyé le genre humain. Ainsi, selon les sources picturales, le contact aurait été établi dès le Vème millénaire avant J-C.
       Au fil des siècles, leur histoire s'est mêlée à celle de l'homme. Du monstre marin qui terrorisait les navigateurs, de la peur qu'il générait, il ne restait plus rien. Devenues des proies faciles, les baleines se sont vues pourchassées de toutes parts et les océans, domptés peu à peu par les hommes et leurs bateaux d'acier, ont laissé les pilleurs des mers malmener leurs trésors au risque d'entraîner leur propre perte !

       Mais l'océan peut-il être corvéable à merci... ? En est-on arrivé à un point de non retour ? Les baleines, ont-elles encore une place dans notre monde ? L'homme serait-il à ce point sot qu'il irait jusqu'à anéantir une espèce qui l'a si souvent fait rêver ? Répondre à ces questions par l'affirmative serait on ne peut plus catastrophique !

       Fort heureusement, depuis une 60ène d'années, un cri d'alarme a été lancé ; certes pas forcément écouté de tous, mais l'hameçon a été lancé bien au-delà des mers !
       Aujourd'hui, bien que les pressions économiques et financières de notre monde moderne soient puissantes, il existe des systèmes, des politiques, des associations, des individus qui travaillent à la préservation du monde marin et en particulier celui des baleines. Quelque soit sa part à l'ouvrage, chaque personne peut y participer. C'est à l'homme d'aujourd'hui que revient ce lourd tribu de sauvegarde : celui de protéger et de mieux connaître les baleines.

       En bien ou en mal, l'homme et la baleine sont indubitablement liés l'un à l'autre.
Des baleines et des hommes
« Les dimensions de ces énormes souffleurs, le bruit qu'ils font en nageant et l'agitation qu'ils communiquent aux flots, l'espèce de brouillard qu'ils forment en lançant de l'eau par leurs évents et qui empêche de voir pour ainsi dire à quatre pas devant soi, les avaient troublés plus que tout » (cf. Strabon, Géographie, livre XV, l'Ariané et la Carmanie)