Objet :


L'association GLOBICE est agréée au titre de la "Protection de l'Environnement" par la Préfecture de La Réunion depuis le 12 juin 2006 et est membre de l'UICN, Union Internationale pour la Conservation de la Nature depuis le 04 juin 2010.

Elle a pour objet l'étude et la conservation des cétacés. Depuis 2006, une cétologue travaille pour l’association et a mis en place des programmes scientifiques rigoureux appliqués à la conservation des espèces de cétacés présents dans les eaux de La Réunion et de l'Océan Indien. L'objectif est d'améliorer la connaissance sur ces espèces afin de développer des programmes de conservation adaptés.

Les principaux objectifs de l’association sont :

Etudier le peuplement des cétacés de La Réunion et agir pour sa conservation.

Sensibiliser le public à la protection des mammifères marins et à leur milieu.

Développer des programmes d’étude et de conservation des cétacés dans le Sud-Ouest de l’océan Indien, dans le cadre de la coopération régionale.

Assurer la coordination du "Réseau-Echouage" à La Réunion.



   
Activité :


Des programmes d'actions sont menés à plusieurs niveaux :

   
Au niveau local, nous menons des études scientifiques tout en faisant connaître notre travail par des actions de communication auprès des scientifiques, des scolaires et du grand public. Il nous semble essentiel que notre action aide à ce que les Réunionnais se sentent impliqués par l'environnement de notre île et s'approprient les valeurs de protection de la mer.

   
Au niveau régional, notre association est déjà partie prenante dans un réseau d’intervenants des pays de la zone Océan Indien. Elle développe des programmes de recherche dans le cadre de la coopération régionale. C’est aussi l’opportunité de valoriser notre savoir-faire et nos partenaires réunionnais.

   
Au niveau national, GLOBICE est coordonateur du réseau échouage de La Réunion, en collaboration directe avec le réseau national d'échouage. L'association est membre de l'UICN.


Les résultats de nos études sont présentés :

Au niveau local : aux responsables locaux pour aider à la prise de décisions concernant les cétacés.

Au niveau régional : aux pays membres du réseau cétacés de la COI pour faire avancer la recherche sur les espèces migratrices, et les mammifères marins.

Au niveau national : au réseau national d'échouage, coordonné par le Centre de Recherche des Mammifères Marins de La Rochelle. Les données de GLOBICE sur les cétacés de La Réunion ont été utilisées pour l'élaboration des statuts de conservation des listes rouges.

Au niveau international : conférences et ateliers de travail internationaux (dont la Commission Baleinière Internationale), publications dans des revues scientifiques.